• Les perturbateurs endocriniens favorisent la ménopause précoce

    Une étude conduite durant dix ans auprès de 1.500 Américaines  révèle que l’exposition des femmes à des substances chimiques contenues dans certains produits de beauté ou d’entretien, avancerait l’âge de la ménopause de deux à quatre ans. L’équipe de chercheurs du Dr Amber Cooper, du service d’obstétrique et de gynécologie de l’Université américaine de Saint-Louis, […]
    • par Rédaction
    • 30 janvier 2015
    • 25 Vues
    • 0